Circonscription de Guyancourt
Guyancourt - Magny-les-Hameaux - Voisins-le-Bretonneux
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Pédagogie > Maîtrise de la langue > Apprentissage de la lecture et manuels de CP

Apprentissage de la lecture et manuels de CP

Compte-rendu de l’animation pédagogique sur l’apprentissage de la lecture de 2006-2007

Animation pédagogique : apprentissage de la lecture et manuels de CP 2006/2007

1ère partie :

Textes officiels et documents de référence :

-  BO n°1 du 14 février 2002 – horaires et programmes d’enseignement de l’école primaire-

-  Conférence de consensus sur la lecture en 2003

- circulaire du 3 janvier 2006 : apprendre à lire BO n°2 du 12/01/06

- modifications des programmes par l’arrêté du 24 mars 2006 paru au BO n° 13 du 31/03/06, modifications qui prennent effet à la rentrée 2006

- documents d’accompagnement des programmes :

1.  Lire au CP – Repérer les difficultés pour mieux agir (février 2003)

2. Lire au CP [2] – Enseigner la lecture et prévenir les difficultés (novembre 2004)

- DVD et guide thématique « Apprendre à lire » distribués dans toutes les écoles élémentaires à la rentrée 2006

Les méthodes de lecture :

(voir sur le site bienlire le document « Les méthodes de lecture » par Caty Mamou-Mani, CPC de Saint-Ouen d’après les travaux de l’ONL (Observatoire national de la lecture)

 Une méthode de lecture, c’est l’ensemble des principes qui sous-tendent l’enseignement de la lecture. Les divers outils tels que les manuels et les cahiers d’élèves concrétisent ces principes mais une méthode ne peut se réduire à un manuel.

 Deux grandes méthodes s’opposent :

- celle qui privilégie l’entrée dans l’écrit par le signe écrit ou oral : méthode syllabique ou synthétique
elle met en place une démarche grapho-phonologique s’appuyant sur la compréhension du principe alphabétique

- celle qui privilégie l’entrée par le sens : méthode analytique ou méthode globale également appelée idéo-visuelle.
Elle privilégie des activités d’hypothèses sur le sens. Elle est proscrite par les programmes.

La méthode mixte s’appuie sur un mélange des deux méthodes ci-dessus.

Les indications du législateur :

Circulaire du 3 janvier :

- importance de la maternelle : « À l’école maternelle, l’enfant a commencé à s’approprier le patrimoine de la langue française. En parlant et en découvrant le monde de l’écrit, il s’est chaque jour nourri de mots nouveaux. »

- proscription de la méthode idéo-visuelle : « j’attends donc des maîtres qu’ils écartent résolument ces méthodes qui saturent la mémoire des élèves sans leur donner les moyens d’accéder de façon autonome à la lecture. »

- importance du travail sur le code : « l’apprentissage de la lecture passe par le décodage et l’identification des mots conduisant à leur compréhension. »

Arrêté du 24 mars :

- importance de deux procédures : synthèse et analyse : « Pour ce faire, on utilise deux types d’approches complémentaires : analyse de mots entiers en unités plus petites référées à des connaissances déjà acquises, synthèse à partir de leurs constituants, de syllabes ou de mots réels ou inventés. »

- importance du travail sur l’écrit : « Cet apprentissage exige de conjuguer lecture et écriture. »

- poursuivre l’apprentissage au CE1 : « Celui-ci doit être poursuivi au CE1 pour consolider la maîtrise du code, développer l’automatisation de la reconnaissance des mots et entraîner à la lecture de textes plus longs… »

2ème partie :

Les manuels de lecture : comment choisir et utiliser au mieux les manuels de lecture de CP ?

Ø Au préalable :

Dans l’organisation de l’apprentissage de la GS au CE1, il est nécessaire de travailler dans 3 dimensions :

- dimension linguistique et langagière des apprentissages

- dimension culturelle

- dimension méta-cognitive

Par simplification, j’entends par manuel : le manuel, le cahier d’exercice, le guide du maître ou tout autre document vendu en complément afin que l’ensemble soit complet.

Ø Pour l’apprentissage de la lecture, quatre domaines sont identifiés dans les programmes :

1. l’identification des mots

2. la compréhension des textes

3. la production d’écrits

4. l’acculturation

Suivant les moments, le temps de chaque domaine peut varier mais il faut parvenir à un équilibre.

On analysera dans ces manuels la pertinence des exercices proposés aux enfants dans ces quatre domaines. Les activités pourront se trouver dans le manuel, le cahier d’exercice ou le guide du maître.

Ø Quelques pistes pour l’analyse :

- partir des compétences listées dans les documents « lire au CP » et vérifier leur traitement dans le manuel

- les manques repérés devront alors faire l’objet d’un travail complémentaire

- regarder la polyvalence des types de textes et la progression du point de vue de l’endurance en lecture. Il faut que cela soit équilibré

- s’interroger sur la relation dans le manuel entre le « je vois » et « j’entends ». Pour un son, toutes les graphies sont-elles abordées en même temps ?

- étudier la façon dont les mots outils sont traités : ils sont indispensables. Voir le recours au travail de la GS. Il faut les travailler à l’écrit en production de texte

Ø Bibliographie :

Dans l’ouvrage « le manuel de lecture au CP » de l’ONL – observatoire national de la lecture – CNDP, Savoir-Livre, Hatier 2003, on trouvera la présentation d’un travail d’analyse complet et minutieux à partir de grilles d’analyses explicitées de quelques manuels de lecture de CP

 

On trouvera également des analyses de manuels dans l’ouvrage « Lecture au CP guide pour choisir un manuel » collectif sous la direction de V. Neveu - SCEREN - 2004

Sur internet :

Le travail d’Annick Vinot repris sur le site bienlire : http://www.bienlire.education.fr/02-atelier/fiche.asp?theme=1100&id=1320 - A48

 


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Circonscription de Guyancourt (académie de Versailles)
Directeur de publication : Frédéric Puzin